Bien que je n'aies rien de bien spécial à annoncer, j'écris.

Ce faisant, j'exauce un souhait, celui d'une lectrice "assidue", d'une petite protégée du forum :

la pétillante Anne-So (alias Geminie).

Je reprends ses termes (en espérant ne pas avoir de droits d'auteur à débourser) :

"J'aime pas kan tu laisses des pages blanches; au contraire, lire ta petite vie sans soucis me fait un bien fou ! J'aimerai ke la mienne y ressemble plus tard ".

Quelques mots qui m'ont, à moi aussi, fait un bien fou, car ils me font prendre conscience que, en effet, ma vie est devenue, depuis quelques mois, presque sans soucis; Presque parce que ya quand même les p'tites misères de la vie quotidienne : pas assez de temps, pas mal de stress, pas d'bol aux différents lotos, pas assez d'argent pour me permettre de prendre un congés sabatique de 5 ans et en profiter pour faire X fois le tour de la planète, pas les pompes qui vont avec la dernière fringue achetée, les gens qui puent de la g..... le matin dans le RER bondé, etc.

Les choses peuvent très vite changer, Anne-So, ceci à partir du moment où tu décides de dire "Basta!" (ou "Merde!") à la maladie.

Dire ce mot MAINTENANT est fortement conseillé

ou bien (attention! humour noir!) :

tu attends patiemment, comme moi, l'accident cérébral qui te fera prendre conscience que ce que tu veux par-dessus tout, c'est vivre, vivre TA vie.

J'ai cru lire que tu pensais fortement à l'idée de prendre un appart avec ton chiri-chiri : je ne peux que t'encourager sur ce point. Parvenir à couper le cordon est important dans "notre" cas.

Alors, maintenant, ma ch'tite cocotte, tu prends la peau de ton trop petit popotin et tu la tires jusque dans la cuisine !

PS : Pour les céréales gourmandes au/avec du chocolat (hormis les Chokella : comment tu fais pour pas aimer ???), je te suggère : les Rikiki Billes, les Cookies Crips, les Lion et les Weetos.

*

"J'étais derrière toi dans le couloir et j'ai remarqué que tu avais de jolies petites fesses, maintenant!"

C'est, textuellement, ce que m'a annoncé une collègue (que j'apprécies...fort heureusement pour elle, d'ailleurs), hier matin.

Que répondre à ça ? Sérieusement !

Ya pas 36 000 réponses possibles (je répète qu'il s'agit d'une femme que j'aime bien):

a) "Ah bon ?" pour qu'elle précise son point de vue

b) "Ah! Bon!" pour mettre un terme au sujet

c/ "Ouais, je sais !", suivi d'un petit rire crystallin (histoire de signifier que tu ne penses pas vraiment ce que tu dis)

d) "Ouais, je sais !" (sérieux ; pour celles qui laissent éclater au grand jour leur narcissicisme)

A ce petit test (qui peut se révéler fort psychologique, finalement), perso, je coche la réponse a.

Elle a donc approfondi le sujet en ces termes : "Tu as pris des fesses ! C'est plus joli !"

Ok ! Comme tu veux ! LOL !

*

J'suis un peu tristoune en ce moment au sujet d'un truc : sous prétexte que nous partons à la Palmyre dimanche matin, j'ai pas le droit de faire de "courses-frigo", ni de "courses-congélo"

:-(

Je dois donc me contenter, cette semaine, de "courses-placards" !

Par contre, au sujet d'un autre truc, j'suis pas tristoune du tout : les prévisions météo (trop du bol sur ce coup !)

:-p